Méthodes pour l’introduction des reines fécondées

Nous vous proposons deux méthodes pour l’introduction d’une reine fécondée. La première consiste à créer une nouvelle colonie d’abeilles, la seconde implique le remplacement de la vielle reine.

1ère méthode : Par création d’une nouvelle colonie

Cette méthode a le meilleur taux d’acceptation

Le jour de la réception de la reine : prélever un cadre de nourriture et deux cadres de couvain naissant avec des jeunes abeilles. Ajouter également des jeunes abeilles en secouant 2 ou 3 cadres de couvain ouvert. Mettre ces cadres et ces jeunes abeilles dans une ruchette, placée assez loin. Le but est de ne pas avoir de butineuses car les vieilles abeilles sont plus agressives vis à vis de la nouvelle reine.

Mettre le cadre de nourriture en rive et les cadres de couvain au milieu. Placer la cagette fermée sur le dessus de la ruchette, fixée entre les deux cadres de couvain.

Au bout de 2 à 3 jours enlever toutes les cellules royales présentes, en prenant grand soin de ne pas en oublier et arracher la languette plastique qui ferme la cagette, devant le candi. Les abeilles libéreront la reine en mangeant le candi. Faire un léger nourrissement favorisera l’acceptation de la reine. Cependant, cela risque de favoriser le pillage. En prévention, il est préférable de réduire le trou de vol ou de déplacer la ruchette. Cette méthode peut être utilisée jusqu’à fin juillet.

2ème méthode : Par remplacement d’une vieille reine

Cette méthode fonctionne au début du printemps et à la fin de l’été

Cependant l’introduction dans une ruche très agressive est risquée. En plein saison, il y a trop de butineuses, la nouvelle reine ne serait pas acceptée.

Pour cette méthode il faut élimer la vieille reine et introduire la nouvelle, dans la cagette fermée entre 2 cadres de couvain. Au bout de 3 à 5 jours, enlever toutes les cellules royales et arracher la languette plastique qui obture le candi. Laisser les abeilles libérer la reine et ne plus intervenir sur la ruche pendant 5 à 6 jours.